Steph Rivard – Les fausses couches

Dans son premier roman, Steph Rivard nous immerge complètement dans la tête en ébullition du petit William, 12 ans. (Le Devoir) Crédits Photos : Michaël Monnier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star